Au-delà de la frontière

22.09.2017 - 27.05.2018

La statuaire médiévale des Pays-Bas

Au Moyen-Âge, c’est dans les Pays-Bas que la statuaire médiévale connaît son apogée. Les sculpteurs brabançons et flamands brillaient dans leur domaine et maîtrisaient l’art de traduire les histoires en statues. Pourtant, cette riche culture reste relativement méconnue. C’est ce que le musée M entend changer avec l’exposition d’étude intitulée Au-delà de la frontière. La statuaire médiévale des Pays-Bas.

Des chefs-d’œuvre d’Aix-la-Chapelle s'invitent au Musée M

Spécialement pour l’exposition, une des plus grandes collections de statues allemandes a été déplacée à Louvain. Près de 100 statues du Suermondt-Ludwig-Museum d’Aix-la-Chapelle seront présentées pour la première fois hors d'Allemagne pour être exposées aux côtés de 18 œuvres de la collection M. L’exposition donne ainsi un large aperçu de l’art des maîtres sculpteurs des Pays-Bas à l’époque du gothique tardif (1350-1550).

Carte d’identité d’une statue

Cette exposition d’étude rassemble des retables, statues de saints, sculptures ornementées, pièces en ivoire et bustes reliquaires probablement réalisés aux Pays-Bas. Mais comment les identifie-t-on ? Qui en est l’auteur ? Qui étaient les commanditaires ?  Comme beaucoup de sculptures et de sources d’informations ont disparu, ces questions restent parfois sans réponse. On les groupe alors par ville ou par région, dans la catégorie ’Brabant’ ou ’Pays-Bas méridionaux’. Cette classification n’est cependant pas toujours pertinente. L’exposition favorise dès lors une approche différente. Il existe une méthode qui attribue à chaque statue une carte d’identité reprenant différentes caractéristiques. Une statue a donc plus à livrer que simplement sa ville ou sa région d'origine.

113 pièces, du 11ème au 17ème siècle

95 chefs-d’œuvre d’Aix-la-Chapelle seront exposés aux côtés de 18 œuvres de la collection M. On pourra notamment admirer des œuvres de Jan Borman, du Maître d’Elsloo, de Jan van Steffeswert, Hendrik Roesen, du Maître I.T., du Maître de l’Étoile à cinq Branches, du Maître de la Tête de Femme en Pierre et de Maître Balthasar. Une des pièces maîtresses est le retable Petrus d’Opper-Gerle. Au-delà de sa taille, il est également exceptionnel par le détail des nombreux personnages qui y figurent.


Commissaires : Marjan Debaene & Peter Carpreau


Une initiative et une recherche de l’ARDS, centre d’expertise de la statuaire médiévale, en collaboration avec le Suermondt-Ludwig-Museum d’Aix-la-Chapelle. Un catalogue en allemand sera disponible dans le cadre de l’exposition.

en coopération avec

Le catalogue a été réalisée avec le soutien de