Ericka Beckman

Ericka Beckman

09.10.2020 - 07.02.2021

Parce que votre santé et celle de nos collaborateurs ont toujours priorité, M et la collégiale Saint-Pierre n’accueillera temporairement pas de visiteurs à partir du 29.10.

 

Même si nous ne pouvons pas vous inviter au musée pendant un certain temps, nous tenons à tout mettre en œuvre pour virtuellement porter l’art jusque chez vous !

Fair Game

Un monde défini par des structures et des systèmes où la performance règne, où l’optimalisation fait l’objet d’une constante préoccupation et où la gamification est utilisée comme moyen pour stimuler la participation… Toutes ces propriétés caractéristiques de la société d’aujourd’hui ont déjà été explorées par Ericka Beckman dans ses films au début des années 1980, bien avant l’introduction des réseaux sociaux et de l’interaction virtuelle.

Première mondiale

Au M, l’artiste américaine présente son installation multimédia ‘Nanotech Players’ (1989), son premier film 16 mm ‘You The Better’ (1983) et, en première mondiale, son nouveau film ‘Reach Capacity’ (2020) sur un écran rotatif. Les deux films ont en commun l’utilisation du jeu comme dispositif de structuration, l’iconographie de la culture populaire, et un commentaire sur le capitalisme, et plus spécifiquement la spéculation immobilière. Ils suscitent une même question : peut-on triompher d’un système dominant?

 

Parallèlement à ce commentaire politique, Beckman entend provoquer une réponse corporelle. L’activité physique à l’écran contribue à engager le public, tout comme les objets facilement identifiables et la palette restreinte de couleurs vives. Les accessoires exposés dans la salle d’exposition brouillent les limites, transformant le visionnage en une expérience tridimensionnelle. Si l’artiste a toujours envisagé la présentation de son œuvre de la sorte, ce n’est que récemment que la technologie et un changement des pratiques curatoriales ont rendu ce dispositif possible, libérant ses films de la salle de projection et leur insufflant vie sous forme d’installations.

 

Commissaire : Valerie Verhack

 

Avec le soutien de Philip Martin Gallery (Los Angeles)

 

Cette exposition sera ensuite présentée à Kestner Gesellschaft (Hanovre) du 25.06.21 au 12.09.21.

Ouverture en ligne

À cause de Covid-19, il n'y a pas eu d'événement d'ouverture au musée. À la place, M a ouvert l'exposition avec un livestream sur Facebook le jeudi 15.10.

PRÉPAREZ VOTRE VISITE

Informations sur les expositions: en ligne et hors ligne

Pour limiter la propagation du coronavirus, nous ne proposons actuellement pas de documents papier. Alternativement, vous trouverez toutes les informations sur cette page. Des textes explicatifs seront apposés sur les murs des salles et des audioguides sont disponibles et seront désinfectés entre chaque usage. 

Ericka Beckman

BIO

Ericka Beckman

BIO

Ericka Beckman (°1951, New York) travaille et habite à New York City et Boston. L’artiste a étudié au California Institute of the Arts (MFA, 1976), y collaborant avec d’autres artistes comme Mike Kelley. Parmi ses expositions monographiques récentes, nous pouvons citer Ericka Beckman: Double Reverse au MIT List Visual Arts Center (Cambridge, Massachusetts, 2019) et Ericka Beckman. Game Mechanics à Secession (Vienne, 2017). Durant sa carrière s’étendant sur trois décennies, Beckman a participé à de nombreuses expositions de groupe, comme l’importante exposition The Pictures Generation, 1974-1984 à The Met (New York). On retrouve son œuvre dans de nombreuses collections publiques et privées, dont The Met (New York), MoMA (New York) et le Centre Pompidou (Paris). Ericka Beckman est représentée par Philip Martin Gallery (Los Angeles).