Peintre du silence

Dirk Bouts

Un Primitif flamand un peu à part

Dirk Bouts (± 1410-1475) est un des plus célèbres Primitifs flamands. Originaire des Pays-Bas, le peintre s’installe à Louvain et y épouse en 1448 la fortunée Catharina Van der Brugghen. Il restera à Louvain jusqu’à sa mort. C’est également à Louvain que verront le jour deux des œuvres majeures de Dirk Bouts : la Cène et le Martyre de saint Érasme

Dirk Bouts est considéré comme un cas un peu à part dans le mouvement des Primitifs flamands étant donné qu’il s’obstinait à éviter toute dimension dramatique dans ses œuvres. Son style caractéristique, tout en retenue, a valu à Dirk Bouts le surnom de Peintre du silence. 

En 1472, Dirk Bouts reçoit le titre honorifique de peintre de la ville de Louvain. Son épouse décède en 1473 et l’artiste de remarie un an plus tard. Dirk Bouts meurt à son tour en 1475 et est enterré aux côtés de sa première épouse, dans l’église des Minimes à Louvain. Ses deux fils, Dieric et Albrecht, vont perpétuer la tradition artistique de leur père jusqu’au 16e siècle.

Plus d’infos sur deux des œuvres majeures de Dirk Bouts

Dirk Bouts

La Cène

Dirk Bouts

Le Martyre de saint Érasme