Numéro deux | Portrait d'un M-bassadeur

Les amis de M

Portrait d'un M-bassadeur

Numéro deux de M
Plus de lecture !

Wim Roeckx (47 ans) a dû être l'un des tout premiers visiteurs du M, car il a parcouru le musée alors qu'il était encore en chantier.

Il y a des gens qui partent courir en forêt pour se vider la tête. Moi, je visite un musée. Wim Roeckx, M-bassadeur

« Je travaille comme traducteur à la Confédération Construction à Bruxelles. Nous organisons entre autres la Journée Chantiers Ouverts ; c'est ainsi que j'avais appris qu'il était possible de visiter le musée en cours de construction à Louvain – c'était en 2009. Lors de la visite j'ai su tout de suite que je voulais faire partie du projet. Je suis donc devenu M-bassadeur dès que possible, car je tenais vraiment à soutenir ce musée. »

RECTANGLE VERT

« Chez nous, à la maison, l'art avait sa place. Nos parents nous emmenaient au Musée Paul Delvaux à Coxyde, au Musée royal d'Afrique centrale à Tervuren… Ça me plaisait bien. Quand j'ai commencé l'école supérieure, j'ai dû laisser l'art de côté pendant un certain temps, car je devais me concentrer sur mes études. Mais dès l'entrée dans la vie professionnelle, j'ai découvert que l'expérience artistique est l'idéal pour se détendre. C'est une immersion totale qui m'aide à oublier les soucis et le stress de la semaine de travail chargée. Il y a des gens qui partent courir en forêt pour se vider la tête, moi, je visite un musée. Ou je fais une promenade. »

 

« J'aime l'art sous toutes ses formes, sauf quand ça devient trop abstrait. Si l'œuvre s'accompagne d'une belle histoire, je peux encore l'apprécier, car j'aime aussi les histoires. Mais un simple rectangle vert accroché au mur, ça m'attire moins. »

EXCURSION D'UNE JOURNÉE À OSTENDE

« Le M organise régulièrement des activités pour ses M-bassadeurs : des excursions, des conférences… Si c'est possible, j'y participe. Mais malheureusement, en semaine, après toute une journée passée à traduire, je n'en ai plus l'énergie. »

 

« Les excursions d'une journée, en revanche, je ne les laisse jamais passer. Si le taux d'infection du Covid-19 le permet, nous irons à Ostende le 20 septembre. Le programme est passionnant : nous visiterons le Mu.ZEE et la Maison Spilliaert, tous deux sous la conduite des conservateurs. Je suis impatient de vivre cela. »

 

« Pour moi, la réussite ou non d'une telle excursion dépend entièrement de l'art. Nouer des contacts avec les autres est difficile pour moi à cause de mon handicap – je suis autiste. L'un de mes amis est artiste. Il a rejoint les M-bassadeurs et, chaque fois qu'il le peut, il m'accompagne. Mais s'il n'est pas libre, j'y vais seul. »

FACEBOOK LIVE

« Un grand atout du M est l'ensemble d'efforts faits par le musée pour présenter son offre de la façon la plus accessible possible. En juin, le musée a organisé des sessions Facebook Live – des petites perles de communication, à mon avis, bien réalisées, d'une grande spontanéité. Si on adopte un style distant et académique, on touche uniquement une élite – ceux qui se sentent proches d'un tel style – et on dresse des obstacles pour tous les autres. »

 

« J'ai suivi des sessions Facebook Live sur les expos ‘Rodin Meunier Minne’ et ‘Prenez votre Temps’, et aussi sur l'exposition en solo de Kiluanji Kia Henda. Les informations de fond m'intéressent peu, et pourtant je m'aperçois que j'ai retenu certains éléments. J'ai revu l'expo de Kiluanji Kia Henda plus tard, en compagnie de l'ami artiste dont j'ai parlé, et j'ai pu lui répéter certaines choses que j'avais apprises lors du Facebook Live. »

VIRTUEL

« Certaines expositions du M peuvent se visiter par le biais du site Web, mais ça ne m'intéresse pas vraiment. J'essaie de limiter mon temps d'écran, car je suis déjà planté devant un ordinateur à longueur de journée. Pourtant, je comprends que pour bon nombre de gens, ça a été le seul moyen de profiter de l'art pendant le confinement. »

 

« Après la fin du confinement, j'ai immédiatement visité le M deux fois de suite, d'abord le 21 mai – l'un des premiers jours après la réouverture – et ensuite en juin, lors de la journée spéciale destinée aux M-bassadeurs et M-cènes. Il y aura bientôt de nouvelles activités pour les M-bassadeurs. Je sais donc déjà où on pourra me retrouver ! »

Vous faites déjà partie de nos M-bassadeurs ?

Rejoignez nos amis et plongez dans l'art avec le M

Souhaitez-vous bénéficier d'un accès illimité au musée et d'activités d'approfondissement proposées en exclusivité ? Alors rejoignez nos M-bassadeurs : notre collection et nos expositions n'auront plus de secrets pour vous.

Plus de lecture !

En visite chez un M-cène

La collection de Pieter et Martine

La fondation du M

M-LIFE

Découvre la collection

Le Langage du Corps