Numéro deux | 'Prenez votre Temps'

Actuellement au M :

‘Prenez votre Temps’

Numéro deux de M
Plus de lecture !

L'ancien et le nouveau

Le M conserve une importante collection d'objets, d'une grande diversité, s'étendant des maîtres anciens aux artistes d'aujourd'hui. Des présentations ponctuelles en reprennent régulièrement une sélection. Ainsi, depuis début juillet vous pouvez visiter ‘Prenez votre Temps’, une exposition qui vous met au défi d'observer consciemment les œuvres et de réfléchir à la fonction du temps dans l'art. Vous y trouverez entre autres ces deux objets, séparés par cinq siècles et pourtant très proches. Les commissaires de l'exposition, Peter Carpreau et Lore Van Hees, vous en parlent.

Cadran-Calendrier

(Inconnu, vers 1500)

Ce qui frappe au premier regard, ce sont les scènes peintes avec une grande maîtrise. Pourtant, aucun élément de cet objet n'est purement décoratif. Tout a un sens précis, tout fait référence au temps qui passe. Dans les six cercles concentriques sont indiquées les heures, à côté des jours et des mois de l'année. Les planètes et les signes astrologiques sont également présents, car il y a cinq cents ans leur rôle dans l'expérience temporelle était beaucoup plus important qu'aujourd'hui.

 

Comme l'influence immédiate des corps célestes sur l'existence humaine était largement admise, il fallait connaître à tout moment leur position.

 

Ce n'est pas un hasard si toutes ces références au temps figurent sur cet objet, car il servait à la fois d'horloge et de calendrier. Le mécanisme a disparu, mais une ouverture au centre accueillait une aiguille indiquant l'heure. Il est probable que juste au-dessus de l'heure se lisait la position de la lune et des planètes.

 

L'objet évoque la vision du monde au Moyen Âge ; dans la création divine tout est lié, la nature respecte un rythme immuable et l'être humain suit le mouvement. La moisson a lieu en août, les vendanges en octobre. Le temps est cyclique – tel qu'il est à présent il se répètera éternellement.

All Movement Itineraries

(Christoph Fink, 1990-2011)

Dans cette œuvre de Christoph Fink, le temps joue également un rôle crucial. Sur ce disque de céramique, l'artiste a minutieusement consigné ses déplacements, lointains ou proches, à pied ou en avion – tout est documenté dans les moindres détails. À côté de données objectives comme l'heure, la distance et la météo sont représentées les expériences subjectives de Fink, son état d'esprit, les odeurs qu'il respire, ce qu'il voit.

 

Avec cette œuvre, Fink a imaginé une manière très personnelle de rendre compte de ses déplacements sur une période de plus de vingt ans. Le décompte des années débute au bord du disque, tandis que l'ouverture centrale fait référence à l'avenir et à ses innombrables possibilités.

 

Le cadran-calendrier et cette œuvre sont tous deux circulaires et ont un même thème, le temps. Mais ils révèlent aussi une grande divergence dans la perception du temps. Pour nous, humains du XXIe siècle, le temps est linéaire, comme une flèche suivant explicitement une trajectoire menant du passé au futur. Au Moyen Âge, le temps était vu comme une donnée cyclique, tournant en rond à l'infini.

‘Prenez votre Temps’ encore jusqu'au 23.04.2023

Plus de lecture !

La grande exposition de l'automne au M :

Thomas Demand

Les M-résidents

Chantal en Maud

Numéro deux

Souffleur