Numéro trois | Portrait d'une famille de M-bassadeurs

Les amis de M:

Portrait d'une famille de M-bassadeurs

Numéro trois de M
Plus à lire!

Liesbet Vanderwegen (56 ans) travaille comme spécialiste en neurologie à l'hôpital Heilig-Hart à Louvain, tandis que Stefan Van Lani (50) est coordinateur stratégique à l'Abbaye du Parc. Ils sont M-bassadeurs de la première heure, en compagnie de leurs filles An-Sofie (15) et Barbara (11). C'est une évidence à leurs yeux : « Quand on se sent proche de Louvain, on s'engage aussi pour le M. »

Lorsque nous annonçons une visite du musée à nos filles, leur réaction immédiate est : “Quoi, encore ?” Mais dès qu'elles y sont, elles capitulent.

Liesbet : « Voilà des années que je visite le musée, depuis l'époque où il s'appelait encore Musée municipal Vander Kelen-Mertens. Ma mère, guide municipale à Louvain, intervenait également au musée et elle m'y emmenait souvent. C'est ainsi que j'ai découvert plusieurs collections anciennes comme celles des vitraux, des statues du XIXe siècle, des objets d'art religieux…

 

Stefan : « Liesbet et moi, nous avons tous deux travaillé comme guides municipaux, ce qui nous attachait automatiquement à la vie culturelle de Louvain. À partir de l'année 2000 a été lancée l'idée de faire du musée Vander Kelen-Mertens un nouveau type de musée municipal au rayonnement international. Nous avons participé aux séances d'information et aux sessions de réflexion. L'architecte Stéphane Beel y a été associé, ainsi que Jan Hoet… Assister d'aussi près à la naissance du M a été passionnant. Au travers de mon travail à l'Abbaye du Parc, je connaissais très bien Veronique Vandekerckhove – la conservatrice en chef du M, décédée en 2012 dans un cruel accident de la route. »

 

Liesbet : « Dès l'ouverture du M en 2009, nous sommes devenus M-bassadeurs en tant que famille. Nous suivons de près tout ce qui se passe au musée. J'aime beaucoup la lettre d'information numérique, ainsi que le magazine. Il colle bien à notre époque, avec un bon équilibre entre information et promotion. Une ou deux fois par an, nous visitons le musée en famille. »

« ENCORE ? »

Stefan : « Nos activités professionnelles nous accaparent tous les deux, il ne nous reste pas beaucoup de temps pour participer aux activités des M-bassadeurs. C'est dommage, car elles nous intéressent toujours autant. Il nous arrive d'assister aux vernissages des expositions, où nous constatons que le M est aussi un lieu de rencontre pour les amateurs d'art. »

 

Liesbet : « J'ai participé à l'une des excursions du M, à Tourinnes-la-Grosse, un village du Brabant wallon qui organise chaque année un parcours artistique le long de fermes et de maisons particulières, où les artistes commentent leurs propres œuvres. J'ai passé une très bonne journée en compagnie de notre fille aînée. Nous avons fait le choix délibéré de devenir M-bassadeurs en famille, pour donner à nos filles l'occasion d'apprendre ce qu'est l'art. »

 

Stefan : « Lorsque nous annonçons une visite au musée, la réaction immédiate sera : “Ah non, vraiment, encore ?” Nous le comprenons bien, car nous les emmenons aussi souvent visiter des églises et des abbayes – cela fait partie de mon travail. Mais dès qu'elles sont au musée, elles capitulent. Tout les passionne : les récits, l'audioguide, les applications multimédias… »

 

Liesbet : « Les écrans et les boutons aident beaucoup, elles apprécient les applications interactives. Plus jeunes, elles ont participé à un jeu de piste au M où elles ont été invitées à créer elles-mêmes des objets. Elles ont adoré. »

 

Stefan : « Oui, au début on les entend ronchonner un peu, mais après coup on apprend qu'elles ont vraiment beaucoup aimé. » (rires)

Que signifie être M-bassadeur ?

Que signifie être M-bassadeur ?

En tant que M-bassadeur, vous faites partie d'une communauté soudée de visiteurs enthousiastes, vous bénéficiez d'explications supplémentaires et de visites guidées, d'une journée des Amis annuelle et d'excursions en exclusivité. De plus, vous venez au M aussi souvent que vous le voulez. Souhaitez-vous vivre des moments d'exception en couple, en famille, entre amis ou avec vos voisins ? Avez-vous envie de rencontrer des personnes qui partagent votre passion de la culture ?

Profiter ensemble de la beauté de l'art

Profiter ensemble de la beauté de l'art

Devenir M-bassadeur est gratuit pour les enfants et les jeunes de moins de 18 ans. En vous inscrivant au moins à deux en tant que M-bassadeurs, vous bénéficiez d'une réduction de 5 euros, même si l'un des adhérents a moins de 18 ans et ne paie donc pas. Chaque enfant de moins de 18 ans – enfants biologiques, beaux-enfants, enfants placés dans votre foyer – bénéficie des mêmes avantages. La réduction est accordée sur la formule M-bassadeur standard et sur la combinaison avec le Pass Musées. Voilà de quoi profiter ensemble de toute la beauté qu'offre l'art.

Plus à lire!

Exposition solo au M

Vincent Geyskens

‘The Constant Glitch’:

pourquoi le M soutient les talents émergents

En visite chez un M-cène

La collection de Leen et David