Rodin, Meunier & Minne [REPORTÉ]

20.03.2020 - 30.08.2020
Achetez votre ticket

Avis important

Afin de ralentir la propagation du coronavirus, cette exposition est reportée. Plus d'informations sur la nouvelle ouverture vont suivre. 

 

Tu voudrais quand même visiter M? Un grand nombre de nos expositions peuvent être découvertes virtuellement en ligne. Curieux? Jette un œil en cliquant ci-dessous.

Exposition

Rodin, Meunier & Minne

[REPORTÉ TEMPORAIREMENT]

Les sculpteurs Auguste Rodin, Constantin Meunier et George Minne furent les pionniers d’une véritable révolution dans leur art et jetèrent les bases de la sculpture moderne. Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est dans le passé -et plus particulièrement le Moyen Âge- que ces artistes trouvèrent l’inspiration qui déboucha sur cette révolution.

Un langage artistique pionnier 

A la fin du dix-neuvième siècle, des artistes commencèrent à s’opposer au style classique et académique qui avait été la norme en matière d’art -et donc de sculpture- pendant près de cent ans. Ces créateurs tentèrent d’en arriver à un langage formel toujours plus personnel. Cette démarche s’avéra par la suite être un premier pas sur la voie conduisant à la sculpture moderne. Auguste Rodin, Constantin Meunier et George Minne faisaient partie des acteurs majeurs de ce bouleversement. 

Basé sur le passé 

Le Moyen Âge constitua une importante source d’inspiration pour ces artistes. Ces trois créateurs redécouvrirent le patrimoine artistique de cette période et l’intégrèrent, chacun à sa façon, dans leur nouvelle vision de la sculpture. C’est ainsi que Meunier s’attacha principalement à l’iconographie religieuse médiévale. Minne trouva lui aussi son inspiration dans la foi du Moyen Âge et la traduisit par des oeuvres qui mettent en avant l’émotion mystique. Quant à Rodin, nous savons qu’il découvrit dans l’art médiéval une liberté d’expression qu’il ne trouvait nulle part ailleurs.

Je retrouve dans le gothique une partie des choses que j’applique Auguste Rodin 

Au musée M nous montrerons plusieurs oeuvres majeures de ces artistes confrontées à des sculptures médiévales, ce qui conduira à mettre en évidence les parallèles remarquables -et parfois inattendus- entre ces deux traditions.

Thèmes médiévaux 

Outre le langage formel, certains thèmes qui jouent un rôle important au Moyen Âge -comme le deuil, la perte et l’adieu- furent une source d’inspiration pour ces trois sculpteurs. Les titres des oeuvres en disent déjà long : La Douleur de Constantin Meunier, Mère affligée avec ses deux enfants de George Minne ou Le Martyre d’Auguste Rodin. Ceci nous a conduit à une coopération avec des poètes. Ces derniers ont écrit, spécialement pour cette exposition, des poèmes inspirés des sculptures. Ces poèmes pourront être écoutés sur l’audioguide.