Summer Course

11 jours consacrés à la statuaire du Moyen-Âge et de la Renaissance

Summer Course for the Study of the Arts in Flanders

Partout dans le monde, on peut étudier l’art des Pays-Bas dans les livres, sur internet et dans quelques musées. Mais voir ces œuvres, les étudier et en discuter sur place avec des collègues dans son propre champ de recherche, ce n’est possible qu’une fois par an lors du Summer Course for the Study of the Arts in Flanders. L’édition de cette année était totalement placée sous le signe de la statuaire du Moyen-Âge et de la Renaissance. Voici un bref compte rendu de 11 jours passionnants.

Troisième édition

Du 18 au 28 juin, 16 chercheurs ont pris part au Summer Course. Ce n’est pas un hasard si le programme de cette troisième édition, réalisé par le musée M, était placé sous le signe de la statuaire du Moyen-Âge et de la Renaissance. Le musée étant à la fois centre d’expertise et moteur de la plate-forme ARDS, c’était pour lui une occasion exceptionnelle de réunir des chercheurs internationaux à Louvain.  Les 16 participants ont pu présenter leur propre recherche et en discuter avec des spécialistes belges et internationaux. 

Échantillon de la statuaire médiévale

Après l’accueil organisé à l’hôtel de ville de Louvain et la présentation de leurs différentes recherches, les participants ont pu suivre un programme intensif à Louvain, Malines, Bruges, Anvers, Amsterdam, Utrecht, Maastricht, Aix-la-Chapelle, Liège, Zoutleeuw et Bruxelles. Les visites d’églises et de musées ainsi que les visites guidées exclusives de réserves alternaient avec des ateliers, conférences et débats.  Toutes les facettes de la statuaire médiévale furent abordées, sur une période allant de 796 (avec une visite de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle) à 1566. Le début de l’Iconoclasme a sonné le glas de la glorieuse période de la statuaire du gothique tardif dans les Lage Landen.  Outre l’éventail des matériaux utilisés (pierre, ivoire, albâtre, bronze, cuivre et bois), les différents types de sculpture furent également abordés : religieuse (retables, intérieurs d’églises, statues de saints, microsculptures), civile, funéraire... Plusieurs techniques de recherche et de restauration furent également passées en revue. La conférence ‘Het heilige theater van de middeleeuwse beeldhouwkunst’ (trad. libre: le saint théâtre de la statuaire médiévale) de  Matt Ethan Kavaler (Université de Toronto) fut une bonne synthèse de cette édition.

La statuaire médiévale : un riche domaine d’étude

Si ce cours d’été fut une expérience unique pour les étudiants, il fut également très riche pour le musée. L’intérêt pour la statuaire médiévale croît parmi les jeunes chercheurs et la plateforme offre aux spécialistes l’occasion de partager leur savoir-faire. Cette fertilisation croisée et ce partage du savoir compte beaucoup pour le musée M en sa qualité de centre de savoir et d’expertise, ainsi que pour le réseau ARDS. C’est pourquoi un Summer Course sera à nouveau consacré à ce thème dans cinq ans, avec le musée M comme programmateur. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de la prochaine édition.

Le Summer Course 2017 a été coordonné par la Vlaamse Kunstcollectie et M-Museum Leuven.