Kiluanji Kia Henda

Kiluanji Kia Henda

21.02.2020 - 30.08.2020
Réservez un créneau horaire

Kiluanji Kia Henda (°1979, Luanda, Angola) explore de façon unique et engageante des problématiques de la société actuelle, encourageant la pensée critique. Son œuvre englobe un large éventail de thèmes tels que la politique, l’identité et les relations complexes entre l’Afrique et l’Occident, souvent évoqués de manière poétique ou satirique. L’artiste utilise surtout la photographie, la vidéo et l’installation, des médias tous présents au M, qui accueille sa première exposition monographique en Belgique.

Pouvoir

Ayant grandi en Angola pendant la guerre civile qui a suivi l’indépendance, l’art de Kia Henda est ancré dans l’histoire de son pays, mais est aussi le fruit d’un voyage à travers le monde entier, dans la mesure où des influences étrangères ont façonné l’Angola pendant des siècles, de la colonisation portugaise aux villes contemporaines de construction chinoise. Cet aspect mondial imprègne l’œuvre de l’artiste, qui expose les luttes de pouvoir entre pays et continents, et les différents outils employés pour affirmer l’ascendance.

Humour et ironie

Après ses débuts de photographe de rue autodidacte, Kia Henda a dépassé son approche documentaire initiale et a développé des lignes narratives toujours plus universelles. Subvertir l’Histoire et entrelacer des éléments de fiction et des faits réels ont donné lieu à de nouvelles possibilités créatives, teintées d’humour et d’ironie. C’est ainsi que l’artiste en est venu à fonder une organisation imaginaire appelée O.R.G.A.S.M. (Organisation of African States for Mellowness, 2011-2013) et à présenter des preuves photographiques d’une mission spatiale angolaise vers le soleil qui n’a jamais eu lieu (Icarus 13, 2008).

Thèmes contemporains, dimension universelle

Au M, Kia Henda présente des œuvres récentes et plus anciennes dans deux salles. Si l’art exposé adopte des formes très différentes, les œuvres partagent une qualité étonnante qui incite à s’interroger sur ce que l’on voit et à regarder au-delà des apparences. La tonalité politique devient manifeste dès qu’on commence à percevoir des thèmes contemporains : la migration, l’exclusion et la relation entre la nature et la culture. À mesure que les références géopolitiques deviennent suggestives et que les formes tendent vers l’abstraction, les questions que soulève Kiluanji Kia Henda acquièrent une dimension universelle et intemporelle.

Préparez votre visite

Informations sur les expositions: en ligne et hors ligne

Pour limiter la propagation du coronavirus, nous ne proposons actuellement pas de documents papier. Alternativement, vous trouverez toutes les informations sur cette page, avec la possibilité de les télécharger et de les imprimer chez vous. Des textes explicatifs seront apposés sur les murs des salles et des audioguides sont disponibles et seront désinfectés entre chaque usage. 

voulez-vous en savoir plus?

Artist talk

Kiluanji Kia Henda

Afrika Filmfestival au M [ANNULÉ]

Kiluanji Kia Henda

Kiluanji Kia Henda

BIO

Kiluanji Kia Henda

BIO

Kiluanji Kia Henda (né en 1979 à Luanda, Angola) vit et travaille à Luanda et Lisbonne. Parmi ses récentes expositions solo, relevons Concreto Blues au Jahmek Contemporary Art à Luanda (2019), A Ilha de Vénus au HANGAR – Centro de Investigação Artística à Lisbonne (2018), A City Called Mirage au International Studio and Curatorial Program (ISCP) à New York (2017), In the Days of a Dark Safari à la Galeria Filomena Soares à Lisbonne, à la Goodman Gallery au Cap (2017) ainsi que Self-Portrait As A White Man à la Galleria Fonti à Naples (2010).


Kia Henda a participé à des expositions collectives dans de nombreuses institutions, dont le Zeitz MOCAA au Cap (2019), la Tate Modern à Londres (2019), la MAAT à Lisbonne (2018), le Centre Georges Pompidou à Paris (2016), le National Museum of African Art – Smithsonian Institution à Washington (2015) ainsi que le Musée Guggenheim à Bilbao (2015). Ses oeuvres ont été exposées aux Biennales de Gwangju (2018), São Paulo (2010) et Venise(2007) ainsi qu’à la Triennale de Luanda (2007).


En  2017, Kia Henda s’est vu décerner le Frieze Artist Award. Il a présenté son oeuvre The Fortress au Somerset House Courtyard à Londres en 2019. L’artiste a été récompensé par le Prix National de la Culture et des Arts de l’Angola en 2012. Ses oeuvres ornent de nombreuses collections publiques et privées, dont la Tate Modern (Londres), le Musée d’Art moderne de Varsovie, le FRAC Grand Large – Hauts-de-France (Dunkerque) ainsi que le Pérez Art Museum (Miami).